Témoignages

Vous pouvez envoyer vos témoignages à l'adresse info@rvr-safety.com.
Aprés relecture , ils seront publiés sur cette page.
Merci d'avance de vos retours sur l'utilisation du RVR !

 

Date : 15/07/2014
Nom :

Yannick G.

Utilisation / Moto : Pilote sur le Dakar.

Mon expérience RVR sur le Dakar,

J’avais monté un RVR à l’arrière de la moto du Dakar 2013 afin d’être bien visible des autos dans la poussière très épaisses que l’on trouve sur les pistes sud-américaine. Malheureusement, une casse mécanique prématurée ne me laissera que très peu l’opportunité de me signaler efficacement à Peter, Roma et autres.
Pour cette année, je suis parti avec un nouveau RVR qui me permet non seulement de me signaler au pilotes autos qui me rattrapent mais aussi d’améliorer mon éclairage avant.
J’ai récupèré le nouveau RVR quelques jours avant le départ de la moto pour l’Amérique du sud. Les derniers préparatifs m’occupent énormément et je n’ai pas le temps de faire le montage avant le chargement de la moto sur le bateau… « pas grave, je le ferai en Argentine lorsque je retrouverai la moto ».
C’est donc à Rosario que je monte le RVR. Le temps est compté et je choisi un montage « à l’africaine » ou le rilsan est roi !
Le RVR me servira à la fois grâce au feu AR rouge à être bien visible des voitures et camions qui roulent comme des balles dans le fesh fesh mais aussi en éclairage de secours à l’avant en cas de pépin avec mon feu d’origine et / ou mon feu à décharge.
Dés la première étape mon vase d’expansion ne cesse de déborder et le connecteur du RVR que je pensais avoir bien protégé d’éventuelles projections d’eau en le plaçant derrière celui-ci baigne dans le liquide de refroidissement ! By by RVR ?! Et bien non mise en route sans problème malgré les attaques répétés du vase d’expansion…
Le feu AR est en fonctionnement continue et vu le nombre de freinage appuyé que j’ai entendu, je me suis mainte fois félicité de l’avoir !
Ce Dakar a été difficile et plusieurs événements de courses m’ont conduit à finir des spéciales de nuit… Le feu d’origine de la WRF est insuffisant pour y voir correctement sur les pistes et le feu à décharge se montre très efficace…quand il fonctionne !
En effet plusieurs fois il me fera défaut avec des arrêts intempestifs sans que j’en trouve la cause. C’est dans ces moments critiques que j’ai pu apprécier le fonctionnement du RVR qui ne me fera jamais défaut. Son éclairage est plus efficace et puissant que le feu d’origine pour une consommation très très faible.
Le RVR m’a donc été d’un grand secours et c’est en parti grâce à lui que j’ai pu boucler cette course qui fut sans doute l’une des plus dures éditions de ces dernières années. Quiconque a déjà roulé de nuit sur les pistes connait la haute importance de l’éclairage...



 

Date : 05/03/2014
Nom : Denis F.
Utilisation / Moto : Gendarme utilisateur du RVR depuis six années  sur Gold Wing 1800 //  15000 kilomètres par an

L’utilisation du RVR surtout en milieu urbain augmente la sécurité du motard. Celui-ci est mieux détecté par l’automobiliste qui a le regard attiré et non ébloui par la variation d’intensité du RVR.
Souvent des motards attirés du regard par cette variation me demande des renseignements. Je n’hésite pas à faire connaître et conseiller l’utilisation de ce produit pour un meilleur partage de la route qui je suis convaincu augmente la sécurité du motard en étant mieux vu
Je ne pourrais plus concevoir de rouler sans cet équipement.

 

Date :  
Nom : Eric G.
Utilisation / Moto : cadre en bureau d’étude automobile, RVR depuis 2010 sur un BMW 1200 GSA, 25000 km / an en Région Parisienne

Le RVR ? Je l’allume dès que la circulation se densifie pour augmenter mes chances d’être repéré dans le flot de circulation.
L’anticipation des autres conducteurs s’est accrue depuis que je l’utilise et imaginer devoir m’en passer m’est très difficile.

Je ne comprends pas que le RVR ne soit pas encore homologué voire obligatoire … 

 

Date :  
Nom : Pierre Alexandre G.
Utilisation / Moto :

Conducteur automobile en région parisienne, dont beaucoup de périphérique, je suis sans cesse sur le qui-vive concernant les 2 roues qui peuvent surgir à tout moment dans un angle mort.

J’ai découvert par hasard, une moto équipés d’un dispositif lumineux extrêmement performant et pratique (RVR) qui règle largement ce problème de visibilité.
En discutant avec son conducteur, j’ai appris qu’il s’agissait d’un produit en développement.
Je trouve que son montage de série sur les 2 roues serait une très bonne chose en termes de sécurité et de vies sauvées. 

 

Date :  
Nom : Xavier C.
Utilisation / Moto : Ingénieur, RVR depuis 1 an sur un HONDA SWT400, 7000 km/an

Je circule tous les jours en ville ainsi que sur les grands axes comme l'A13 et la N118.
Marié et prochainement papa pour la 3ème fois, la sécurité en 2 roues est ma grande préoccupation ! 
Force est de constater tous les jours que je suis mieux vu des autres automobilistes.
Discret et efficace, à mon sens le RVR fait parti des accessoires indispensables.

 

Date :  
Nom :

Thierry V.

Utilisation / Moto :

Officier supérieur de l’armée de terre - Intervenant départemental de sécurité routière des Hauts de Seine - environ 15 000 kms par an - possesseur du RVR® depuis 2010 sur un BMW R1200RT

 J’ai parcouru près de 20 000 kms l’an dernier tant sur Paris et la région parisienne qu’en Province voire en Europe. J’utilise ma moto aussi bien pour le trajet domicile-travail que pour des sorties touristiques ou pour les diverses missions que j’ai pu effectuer avec les Casques d’Argent (section « moto » de l’association sportive et artistique des sapeurs-pompiers de Paris). Dans cette multiplicité d’usages, le RVR® a démontré toutes ses qualités sécuritaires. En effet, les différents usagers de la route perçoivent mieux la moto dans le trafic grâce aux variations lumineuse du RVR®. Ils réagissent de manière particulièrement positive sans toutefois se sentir agressés. L’augmentation de la détectabilité de mon deux-roues réalisé par le RVR® permet de se sentir réellement en sécurité ce qui permet une bien meilleure appréhension de la route et de son partage avec les autres usagers. L’ensemble de ces bénéfices ne me dédouane pas d’une part, du respect des règles du code de la route et, d’autre part, de la conservation d’une attitude civique et citoyenne. Pleinement convaincu par les qualités de cet appareil, je m’en fais souvent l’ambassadeur. 

 

Date :  
Nom : Xavier H.
Utilisation / Moto :

Cadre de Direction dans la banque et trésorier d'un club motocycliste - j'utilise le RVR depuis maintenant  2 ans. Je parcours 25 000 kms par an au guidon d'une kawazaki Z1000SX pour mes trajets quotidiens par tout temps sur Paris (périphérique - autoroute - ville), les balades et les vacances.

L'usage, raisonné, du RVR est très sécurisant par le regain d'attention qu'il provoque chez les automobilistes. Ils ne sont pas surpris par mon arrivé et je ne suis plus surpris par des écarts de voiture.
Bien identifié, les voitures me laissent plus de place pour circuler.
Ajouter à cela un geste de remerciement, et les relations voiture / moto s'en trouvent améliorées.
La route est à tout le monde, le RVR permet de la partagée plus sereinement.
Ride with pride and safety !

 

Date :  
Nom : Sebastien F.
Utilisation / Moto : Directeur de projet informatique // RVR depuis 2 ans // moto ducati 848 / 10000 km seulement avec du circuit

Sur ce type de moto sportive le rvr est un vrai plus pour être vu, comme un complément d éclairage à celui trop faible d’origine.
Il apporte une amélioration de la vision et une meilleure visualisation de la moto par les autres véhicules.
Je roule parfois sans l'activer et je vois la différence.
Il serait souhaitable d obtenir une labellisation de l état sur ce genre d équipement que je considère comme un réel élément de sécurité

Date :  
Nom : Laurent B.
Utilisation / Moto :

Cadre commercial. Paris – Yamaha TMax530 – 15 000 km/an

Depuis l’installation du RVR, j’ai la nette impression d’être mieux vu par les autres utilisateurs de la route.
De plus, ce système m’évite de recourir à des appels de phares gênants et perçus négativement par les autres usagers.
Je perçois une nette amélioration de la sécurité pour moi et pour les autres … 

Date :  
Nom : Stéphane C.
Utilisation / Moto : Motard depuis belle lurette (1989 !!!)  …

Tout d’abord pour m’affranchir des contraintes des transports en commun Parisien et je suis maintenant « addicted « à ce mode de vie qui respire la liberté. Vous l’aurez compris, je ne roule qu’en moto, quel que soit la météo …enfin presque... Je ne laisse le VFR au garage que quand il neige !!

Depuis que j’ai monté le RVR sur le VFR et que je l’utilise quand les conditions climatiques le nécessitent ou que la zone est à risque, je suis sûr d’être vu sans éblouir … c’est vraiment ça la confiance et la tranquillité …et l’assurance d’arriver à bon port.

Date :  
Nom : Denis R.
Utilisation / Moto : Chef de service dans la fonction publique / RVR sur une 1150 GS depuis deux ans / 12 000 kms par ans, dont 10 000 kms en agglomération Parisienne.

Roulant régulièrement en région Parisienne, j'avais besoin d'un système visuel pour que les automobilistes me perçoivent mieux lors de la circulation inter-file. Après équipé très facilement ma moto (R1150GS) j'ai pu constater le changement de comportement des automobilistes, enfin ils me voyaient :) j'avoue que je mets de plus en plus souvent et que j'aurais beaucoup de mal à m'en passer, même sur route, le gain de visibilité est sans conteste et pour une consommation électrique ridicule !!!!

Date :  
Nom : Dominique C.
Utilisation / Moto :

Je circule en région parisienne et participe régulièrement à des sorties en France et à L'étranger.

J'ai équipé mon HD Road-King du RVR en 2011 suite à un accrochage sur l'A86. On voit très clairement la différence de comportement des véhicules
Lorsque le système RVR est en fonctionnement. Le fait de devenir plus visible ne fait aucun doute. Je suis régulièrement interrogé par mes amis motards
sur ce système, et ne peux que leur dire ma satisfaction de l'avoir installé. Pour moi  c'est vraiment un atout supplémentaire pour ma sécurité.

Date :  
Nom : Richard G.
Utilisation / Moto :

Pompier de Paris, roule en 1300 FJR (12 000 km/an). Je suis équipé du RVR depuis 2 ans et demi.

Utilisateur quotidien de la moto, j’ai vraiment ressenti une différence lorsque ma moto a été équipée du RVR.
J’ai eu la chance de disposer de différentes versions à tester permettant ainsi de faire évoluer ce produit novateur.
Mon RVR est systématiquement actionné, de jour comme de nuit, et je ne m’imagine plus pouvoir rouler sans.
L’attention des autres usagés est visiblement plus attirée et, de facto, leur attention à l’égard du 2 roues que je suis est accrue.

Date :  
Nom : Frédéric R.
Utilisation / Moto :

Directeur de magasin, utilisateur du R.V.R. depuis environ 3 ans et 12 000 Km / an sur Honda CBF.

Une utilisation quotidienne dans la région parisienne me pousse à conseiller plus que fortement l’usage du RVR. Depuis que celui ci à été installé sur ma monture, je ne compte plus les accidents qu’il m’a évité. Le système est non agressif et accueil très largement un bon accueil des automobilistes ( pas de geste ou de réaction acrimonieuse ) , en tout cas il est beaucoup mieux accueilli qu’un grand coup de gaz qui serait de toute façon trop tardif... mais en tout cas je peux vous garantir que j’ai oublié depuis très longtemps le cout d’achat tellement je suis content de mon RVR. Je tiens à signaler la qualité de l’accueil que j’ai eu dans cette société ( non, non, je n’en fait pas partie ) et souligne la qualité de leur produit qui a ce jour est d’une fiabilité sans faille. Bonne route à tous !

 

Date :  
Nom :

Eric D.

Utilisation / Moto :

Formateur sport moto sur circuit
Moto : HONDA 750 CB
KM/an : depuis trois ans environ 60 aller/retour par année à Carole : 60*2*54 = 6480 km/an + quelques déplacements en idf. Ce n’est pas énorme mais bien assez pour mourir à Paris.

J’utilise le RVR depuis maintenant environ trois ans sur le réseau routier d’Ile de France. Je le mets en marche que lorsque le flux automobile se densifie ou lors de conditions de visibilité réduite de toutes sortes. Le dispositif rempli bien son rôle, les autres usagés de la route me perçoivent mieux. Cela est rassurant, mais ne pensez pas être à l’abri de tous les ahuris, endormis, asociaux... qui circulent sur la voie public. Le RVR m’a surement plus d’une fois épargné de rencontres douloureuses mais même avec ce très bon système, restez VIGILANT! Gardez une vitesse ADAPTÉE votre but est d’arrivé ENTIER chez vous et non EN PIECES à l’hôpital.
Bonne route.

Le RVR est un système enregistré
sous le brevet 09 54584, propriété de la SFEA.